Agenda des manifestations

zones sensibles - Plan de désherbage à Conteville (27 EURE)
Arrêté prefectoral interdisant de brûler les déchets verts jusqu'au 10 septembre inclu
Les bons gestes face au coronavirus
Rappel des nouvelles consignes de tri sélectif
bientôt, la fibre optique à Conteville 27210
Cas contact, test positif, comment faire ?

Retrouvez dans cette rubrique tous les rendez-vous proposés par la municipalité, l’école Francis Mouchet, le comité des fêtes et l’ensemble des associations et clubs de la commune de Conteville.

Demande de mise en ligne pour une manifestation

  • Si vous souhaitez intégrer un événement dans l’agenda ci-dessous, merci de faire votre demande en mairie ou en contactant le webmaster.
Diminution du débit de distribution d'eau

La réhabilitation du génie civil du réservoir de stockage d'eau potable de Conteville est programmée à partir du 26 avril 2021 pour 6 semaines.

Durant cette période, le débit disponible sera un peu diminué.

COVID 19 : bureau de poste fermé jusquà nouvel ordre

Suite à des cas de contact covid avec certains de nos agents et pour la sécurité de nous tous, les bureaux de Conteville, Bourneville et Quillebeuf seront fermés jusqu'à nouvel ordre.

CREATION D’UN SERVICE DE CONSEIL AUX ENTREPRISES

Dans le contexte de la crise sanitaire que nous traversons, de très nombreux commerçants, artisans et chefs d’entreprise m’ont fait part de leurs difficultés pour s’y retrouver au niveau des différentes annonces faites en matière d’aides publiques.
Désormais un service de conseil personnalisé pour écouter, orienter et aider l’ensemble des acteurs économiques qui en expriment le besoin, a été mis en place par la Communauté de Communes du Pays de Honfleur-Beuzeville (CCPHB), dès le lundi 16 novembre 2020.
Vous pourrez entrer en relation avec Madame Julie Destribats par mail, téléphone ou sur rendez-vous au siège de la CCPHB (33 cours des Fossés à Honfleur).

Madame Julie Destribats sera disponible du lundi au vendredi, de 8H30 à 12H30 et de 13H30 à 17H30, pour vous écouter et vous orienter.
Elle peut être jointe par mail julie.destribats@ccphb.fr ou par téléphone au 07.57.48.45.28

bientôt, la fibre optique à Conteville

Dès que la fibre sera installée sur la commune, vous aurez la possibilité de tester votre éligibilité en ligne.
Ensuite, il ne vous restera plus qu’à vous abonner à l’un des opérateurs partenaires et choisir l’offre qui vous correspond.
Enfin, vous conviendrez d’un rendez-vous avec votre opérateur afin qu’un technicien procède à votre raccordement à la fibre optique et vous indique la procédure de mise en service.

le paiement de proximité et le dépôt de cartes grises au Pressoir

Le règlement des impôts, amendes ou factures de service public (présentant un code DataMatrix) est désormais possible au Bar-Tabac Le Pressoir à Conteville, buraliste agréé. Chacun peut y effectuer ses paiements en espèces, jusqu’à 300 €, ou par carte bancaire. Le Pressoir propose également le kit carte grise, à compléter avec tous les éléments demandés. Reste ensuite à déposer votre dossier complet et à régler directement au Pressoir.
Ces nouveaux services de paiement et de dépôt de proximité permettent aux usagers qui le souhaitent de régler au plus près de leur domicile et à des horaires élargis.

En savoir +

Cas contact, test positif, comment faire ?
Il est interdit de jeter les masques, gants et mouchoirs dans les sacs jaunes…

Les agents du tri retrouvent encore trop de masques, de gants ou de mouchoirs avec les recyclables.

Ces déchets ne vont pas dans les sacs jaunes !

Ces déchets sont à jeter dans les ordures ménagères résiduelles en les ayant au préalable mis dans un premier sac dédié. Tous les sacs doivent être bien fermés !

Merci de suivre impérativement toutes les recommandations afin de préserver la santé des agents de tri sélectif.

Renforcement des mesures de biosécurité pour lutter contre l’influenza aviaire

Le nombre de foyers d'influenza aviaire hautement pathogène a augmenté ces dernières semaines en Europe.
Si vous détenez des volailles de basse-cour ou des oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation non commerciale vous devez :

  • Confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour.
  • Exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.

Ces animaux sont sensibles au virus de l'influenza aviaire.

L’application des mesures suivantes, en tout temps, est rappelée :

  • Protéger votre stock d'aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l'accès à l'approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles.
  • Eviter tout contact direct entre les volailles de votre basse cour et des oiseaux sauvages ou d'autres volailles d'un élevage professionnel.
  • Ne pas vous rendre dans un autre élevage de volailles sans précaution particulière.
  • Protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres. Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au delà de cette période, l’épandage est possible.
  • Réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour votre basse cour et ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de votre élevage.

Si une mortalité anormale est constatée : conserver les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et contactez votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.

Propriétaires d'oiseaux, vous devez vous faire recenser

Pour rappel, le recensement de tous les propriétaires d’oiseaux, à l’exception de ceux qui sont « détenus en permanence à l’intérieur de locaux », est obligatoire depuis la parution d’un arrêté en 2006, toujours en vigueur aujourd’hui, et particulièrement indispensable en période d’épidémie de grippe aviaire. Les maires doivent tenir à disposition des préfets, pour leur commune, « la liste des détenteurs d'oiseaux s'étant déclarés sur le territoire de leur commune ». Dans certains départements touchés par l’épizootie, les préfets viennent de demander aux maires de mettre au plus vite à jour cette liste. 
Sont concernés tous les « détenteurs non commerciaux »  de volailles (basse-cours) ou d’autres oiseaux élevés en extérieur. Toutes ces personnes doivent remplir un formulaire Cerfa (15472*01) et l’envoyer ou le déposer à la mairie de leur commune. Il est également possible de remplir ce formulaire sur la page dédiée du ministère de l’Agriculture. 
Cette obligation a été fixée par l’arrêté du 24 février 2006 relatif au recensement des oiseaux détenus par toute personne physique ou morale en vue de la prévention et de la lutte contre l'influenza aviaire. 

 

Rappel des nouvelles consignes de tri sélectif
Arrêté prefectoral : interdiction générale de brûler les déchets verts jusqu'au 10 septembre inclu

Au regard du contexte sanitaire actuel et du risque élevé d'incendie, la préfecture a mis en place un arrêté portant sur l'interdiction générale du brûlage à l'air libre des déchets verts dans le département de l'Eure.

Plan de désherbage et d’entretien

Suite à l’interdiction d’utiliser les produits phytosanitaires, la commune doit faire évoluer ses pratiques pour entretenir les espaces publics, tout cela dans le respect de l’environnement.

Un plan de désherbage et d'entretien mettant en avant la gestion différenciée des espaces publics a donc été mis en place en collaboration avec la FREDON et grâce au soutien financier de l'Agence de l'Eau.

Ce plan met en avant plusieurs points sensibles pour le désherbage comme les trottoirs et les parkings en bicouche et/ou graviers, les terrains de pétanque, les allées du stade et le cimetière. De plus, un grand nombre de surfaces enherbées comme le stade et de haies demandent un entretien très régulier peu compatible avec d’autres interventions. Dans ce cadre, les agents communaux poseront des panneaux dans les zones sensibles afin de vous expliquer la démarche et les choix engagés.

Qu’est-ce que la gestion différenciée ?

La gestion différenciée des espaces consiste à appliquer un entretien adapté à l’usage et à la vocation de chaque espace. Les fréquences et modalités d’intervention ne sont plus identiques sur tous les espaces, mais sont différenciées.

Les sites sont alors classés :

  • Les espaces prioritaires, sur lesquels les exigences en terme d’entretien sont fortes,
  • Les espaces intermédiaires, sur lesquels un entretien modéré sera pratiqué,
  • Les espaces naturels, où la faune et la flore spontanées sont tolérées et même favorisées (biodiversité).

Les méthodes d’entretien retenues doivent en outre être les plus respectueuses que possible pour l’environnement et la biodiversité, ainsi que pour la santé.

Pourquoi pratiquer la gestion différenciée ?

Dans un contexte d’interdiction progressive des applications de pesticides dans les espaces publics, les objectifs de la gestion différenciée sont multiples :

  • La protection de la santé publique, des sols et des ressource en eau en supprimant les applications de pesticides au profit de solutions alternatives. Pour compenser l’arrêt des pesticides, la commune a investi dans des matériels d’entretien mécanique, a réduit ses fréquences de tontes et met en oeuvre un écopâturage sur certaines surfaces enherbées.
  • La préservation de la biodiversité : l’espacement des fréquences d’intervention sur certains espaces verts crée des zones d’accueil et de refuge pour la faune locale et la flore spontanée. La diversité des modes d’entretien crée une multitude de conditions de vie (hauteur de végétation, humidité, exposition, etc…) qui offrent autant de milieux de vie pour des espèces animales et végétales qui n’ont pas toutes les mêmes exigences. En résumé, la diminution et la différenciation des interventions permettent une plus grande diversité de végétaux, qui attirent un plus grand nombre d’insectes et d’herbivores, qui attirent à leur tour de plus grands prédateurs. La chaîne alimentaire est ainsi peu à peu reconstituée, simplement en changeant la gestion des espaces verts. La gestion différenciée est donc génératrice d’une plus grande biodiversité.
  • L’amélioration du cadre de vie, en diversifiant les espaces. En effet, la diversification des modes de gestion peut dans un premier temps causer une modification esthétique qui vient à l’encontre de nos habitudes visuelles. Mais grâce à la communication, nous allons apprendre à connaître et à apprécier chaque espace, notamment en observant les nombreuses espèces qui viennent recoloniser les milieux.

En savoir +